E-ssais Logo PNG

Interroger le monde

Le monde, ici, maintenant, à l’horizon de demain et ailleurs. Événements, faits, chiffres : essayer de les regarder pour voir, situer, peser, comprendre, imaginer.

PRESQUE…

Les ratés politiques, des presque-rien qui font tout ?

23 Jun 2022

« Les temps sont durs, votez MOU ». Tel fut le mot d’ordre de Pierre Dac. Comique notoire, Dac a presque été un homme politique. D’abord lorsqu’il devint une des voix de la France Libre, en 1943 à Radio Londres, puis lorsqu’il se présenta aux élections présidentielles de 1965 avec le MOU, Mouvement Ondulatoire Unifié.

Fin connaisseur de toute la France, il nous fit notamment découvrir le merveilleux village inachevé de Presque-dans-le-Lot. Fondé en 689, le bourg était presque entièrement construit lorsqu’il fut presque détruit en 754, presque entièrement restauré en 911, puis à nouveau ratatiné en …etc. Le lieu se compose notamment de maisons presque terminées, avec des toits sans murs. 

Au moment où nous sommes presque en vacances, cette destination pourrait inspirer notre réflexion sur l’année écoulée. Car, en 2021-2022, nous avons presque vécu des événements politiques.

DES PROMESSES PRESQUES TENUES

Ainsi, nous avons presque fermé les centrales nucléaires. En fait, la décision date de 2003 mais, comme c’était un choix important, nous prîmes du temps pour nous assurer qu’il était sage et possible. Nous décidâmes, en 2003 donc, d’arrêter certains réacteurs en 2015, d’autres entre ’22 et ’25. C’est que nous sommes des gens sérieux, pas comme ces rigolos de Japonais ou d’Allemands qui arrêtent la majorité de leurs réacteurs en deux temps trois mouvements. 

Sérieux au point de revoir notre copie si nécessaire. Nous le fîmes, en 2015, en décidant de prolonger les centrales puis, en 2018, de plutôt les fermer, ce qui fut confirmé en 2020, et finalement remis en question en cette année 2022. Il faut comprendre : c’est la guerre ! Alors gardons (sans doute) actifs nos réacteurs, si toutefois nous parvenons à un accord avec les centralatomistes rudes en affaire. Il faut comprendre : c’est technique ! Mais bon, l’énergie, est-ce vraiment important ?

DES PRESQUE RÉUSSITES

Je partage

Nous avons, aussi, failli avoir un dialogue social fécond. Par exemple, lors de la Conférence sur l’Emploi des 7 et 8 septembre 2021, diverses sources indiquent que le niveau d’impréparation était tel que… Que rien. D’où une nouvelle conférence, ces 14 et 15 juin, avec promesse de conclusions concrètes à mettre en œuvre. Mais bon, l’emploi, est-ce si important ?

La clé de voûte n’est qu’une pierre parmi les milliers de la coupole, pourtant sans elle tout s’effondre.

Enfin, nous avons presque eu une consultation des citoyens sur notre avenir commun avec www.unpayspourdemain.be, fort joli site internet aux couleurs pastel.  On s’est peut-être un peu trompé de sujet, en se concentrant sur les questions institutionnelles auxquelles personne n’entrave que pouic. D’où un succès surtout d’estime, avec 19000 participants, 0,16436% des Belges. Cela dit, ne surestime-t-on pas souvent l’importance de l’avis des citoyens ?

PRESQUE OU PRESQUE ?

Comme toujours, il est plus facile de persifler que de voir le bon côté des choses. Or, il existe. Les mots et la logique du philosophe Jankélévitch peuvent nous éclairer.

En fait, le presque peut être très positif : c’est parce que nous avons presque raté un examen que nous l’avons réussi, presque trébuché que nous sommes toujours debout, presque rompu que nous avons tenu. On peut dire alors que le presque-tout compte plus que le presque-rien qui aurait fait capoter, un presque-rien sans importance. Et le presque est une ouverture : un mur auquel il manque une pierre invite à ce qu’on le termine. 

Mais il est un autre type de presque, celui où le presque-rien fait tout. Ainsi, la clé de voûte : elle n’est qu’une pierre parmi les milliers de la coupole, pourtant sans elle tout s’effondre. 

LE SOUFFLE

Peut-être faut-il nous interroger et interpeller les politiques à la lumière de cette distinction, nous demander si les inachèvements collectifs sont décisifs ou sans importance. Mais comment le savoir ? Quel critère pour juger ? 

Pourquoi pas le souffle ? D’une part, le souffle dans sa dimension de flux vital. Sans respiration, l’organisme meurt en quelques minutes. Dès lors, pondérons : ce qui n’a pas abouti est-il vital pour notre économie, notre sécurité, santé, communauté… ? Si oui, l’inachèvement est irresponsable et inacceptable. Sinon, peu importe, c’est la vie, personne n’est parfait et nous reprendrons demain au petit matin.

D’autre part, il y a le souffle dans sa dimension de sens, ce souffle qui fait la grandeur d’une action ou d’un récit, qui met en perspective dans le temps, fait écho à certaines de nos idées, émotions, aspirations. Sans le sens, « nos vies sont mansardées » pour reprendre Hugo. L’inachèvement contribue-t-il à l’absurde, ou nourrit-il le dialogue significatif ? 

Chacun jugera si la saga des centrales nucléaires, la tenue du débat social et celle de la consultation citoyenne portent atteinte au souffle de notre collectivité. Malheureusement, malgré tout le respect dû à nos élus et à leur difficile métier, on peut craindre que la réponse ne soit presque évidente…

Je découvre

PRESQUE…

Interroger le monde Le monde, ici, maintenant, à l’horizon de demain et ailleurs. Événements, faits, chiffres : essayer de les regarder pour voir, situer, peser,

Lire la suite »

BORGUN

Écrire à un ami Viallate, maître en chronique, disait que l’on n’écrit bien qu’en s’adressant à une personne en particulier. L’ami P. est mort, mais

Lire la suite »

Paru le 5 juillet 2022 dans

Je partage

Je découvre

PRESQUE…

Interroger le monde Le monde, ici, maintenant, à l’horizon de demain et ailleurs. Événements, faits, chiffres : essayer de les regarder pour voir, situer, peser,

Lire la suite »

BORGUN

Écrire à un ami Viallate, maître en chronique, disait que l’on n’écrit bien qu’en s’adressant à une personne en particulier. L’ami P. est mort, mais

Lire la suite »

Encore !

Et si j’ai un désir torride, fulgurant et irrépressible d’être tenu au courant des nouvelles publications ?

Exercices de philosophie populaire

Site conçu et réalisé  par Juliane Van Cauter